BAC Togo : le ministre Majesté Ihou Wateba limoge un superviseur

BAC Togo : le ministre Majesté Ihou Wateba limoge un superviseur

M. Yawogan Mensah, Prof des mathématiques à l’Université de Lomé a été demis de sa mission de superviseur du baccalauréat deuxième partie (Bac Togo) en cours.

Pour raison, le superviseur a refusé l’accès aux salles du centre d’écrit du lycée d’Agbodrafo au préfet des Lacs qui est un co-organisateur du baccalauréat au Togo.

« En attendant que vous nous adressiez, sous 72 heures, une lettre d’explication circonstanciée sur vos comportements préjudiciables au représentant du pouvoir central au niveau déconcentré, nous vous signifions que vous êtes relevé de vos fonctions de superviseur du baccalauréat en cours dès réception de la présente », a indiqué la note par le Prof Wateba.

Lire aussi : Education: des collégiennes tombent en transes collectives dans un lycée

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche informe que Essohouna Tchazim, docteur en anglais, en service à la commission nationale d’homologation des diplômes, grades, titres et certificats au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche est désigné pour assumer les charges du superviseur au lycée d’Agbodrafo.

La décision a été aussi notifiée au ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et du développement du territoire et au préfet des Lacs.

Finale « C’est du Génie » : 750 points et 500.000 F CFA empochés par l’UL

Togo : Finale « C’est du Génie », 750 points et 500.000 F CFA empochés par l’UL

Ce samedi 18 juin, dans la salle Energy Generation, la grande finale du concours de culture générale « C’est du Génie », a réuni les équipes finalistes notamment ESIG Global Success et l’Université de Lomé (UL).

Le spectacle était au rendez-vous et les férus de la culture générale ont pu bien se régaler malgré la pluie qui a perturbé le début de l’évènement. Les nuages ténébreux se sont éclipsés pour laisser place à cet évènement inédit.

Tour à tour et sous la houlette de M. Octave Bruce Ahlonko, le présentateur, les deux équipes se sont affrontées à travers différentes rubriques (17 au total). Assisté par un jury avec à sa tête M. FOLI-BAZI Essofa, Présentateur du jeu Les Concurrents sur la TVT dans les années passées.  

 A l’issue des différents battle, l’équipe de l’Université de Lomé l’emportera avec 750 points contre 500 pour ESIG soit une marge de 250 points.

Une victoire écrasante de la mère des Universités du Togo qui s’arrache la cagnotte de 500.000 FCFA. Et l’équipe perdante à empoché 300. 000 FCFA. Ce fut un moment d’échange et de belles émotions ont témoigné les participants.

« C’est du Génie, l’aventure ne fait que commencer »

L’aventure ne fait que commencer selon le président du comité d’organisation Elom Ayedji. « Je voudrais remercier toutes les parties prenantes, les universités, les partenaires et sponsors, la formidable équipe sans qui cela n’aurait été possible et surtout le Seigneur Dieu qui a pris le devant de tout. Nous promettons de faire mieux pour la seconde édition, d’impliquer plus d’écoles et universités et voir dans quelle mesure toucher les autres localités du pays », a laissé entendre celui qui ravive la flamme de la culture générale au Togo. 

Lire aussi : « C’est du Génie » : EAMAU-UL / ESIG-IAEC, les scores de la première journée

Du coté de l’équipe gagnante, Klétus Situ Komko nous livre ses impressions : « Nous avons gagné, c’était l’objectif. On est très content d’avoir honorer le blason de l’institution UL. On a produit du beau jeu et du spectacle, on est donc très fier. »

« C’est du Génie » : EAMAU-UL / ESIG-IAEC, les scores de la première journée

« C’est du Génie » : EAMAU-UL / ESIG-IAEC, les scores de la première journée

Lancé officiellement le 30 avril dernier pour raviver la culture générale au Togo, « C’est du Génie » a tenu ses promesses. La compétition a rassemblé les férus du jeu ce samedi 14 mai 2022, dans la salle du centre de formation Energy Génération à Lomé.  

Elle est l’initiative du Club Einstein en partenariat avec Kekely Digital, une Agence de communication basée à Lomé.

« C’est du Génie », huit Universités en compétitions

Pour ce premier numéro, quatre (04) Universités se sont affrontées dans une ambiance festive, avec un public enthousiasmé venu pour supporter leurs équipes.

Les matches ont opposé l’Eamau (École africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme) à l’Université de Lomé (UL) et ensuite ESIG Global Success à l’IAEC (Institut africain d’Administration et d’Études Commerciales).

Sous la commande du présentateur Ahlonko Octave, les équipes ont répondu, soit simultanément ou tour à tour dans un temps record aux questions posées. Ainsi, avec des rubriques « Eclairs, Collectives, Cantonnade, Identification, Face à face, Thème, Lettre du match », les équipes ont démontré leur capacité intellectuelle. L’ensemble encadré par un jury expérimenté du domaine.

Des questions de culture générale allant de la politique à la culture en passant par l’art culinaire sans oublier le numérique notamment les réseaux sociaux ont garni la partie.

Les scores

A l’issue, le premier match a été remporté par l’Université de Lomé par un score de 460 contre 120 pour les architectes et urbanistes. Le second duel à l’affiche défiait ESIG Global Success face à l’IAEC. Il a été remporté, à l’issue par ESIG sur un score de 260 contre 90.

Lire aussi : « C’est du Génie », une compétition inter-universités pour ressusciter la culture générale au Togo

Pour le président d’organisation, c’est le début d’un rêve qui s’est concrétisé. « Nous avons marqué un pas et C’est du Génie marquera le début de la résurrection de la culture générale au Togo », a laissé entendre Elom Ayedji. « Je suis nettement heureux et je remercie Dieu, les partenaires ainsi que tous ceux qui ont œuvré pour la réussite de ce premier numéro », a-t-il poursuivi.

Le public lors de la première journée de C’est du Génie

Le prochain rendez – vous est donc pris le mercredi 18 mai à Energy Generation avec trois matches au programme. Rappelons que pour cette première édition, huit (08) Universités ont donné leur aval. Il s’agit de ESGIS, l’EAMAU, l’Université de Lomé, ESTABAT, ISLA, IAEC, ESIBA, ESIG.  

Le coup d’la DC du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche. donnant le coup d'envoi du Championnat Universitaire

Togo : démarrage des Championnats Universitaires, ce 04 avril

Suspendu en raison de la pandémie de la Covid-19, les championnats universitaires ont démarré ce lundi 04 avril à l’Université de Lomé. L’ouverture des hostilités a connu la présence des autorités universitaires et d’autres invités.

Le coup d’envoi de la compétition a été donné par la DC du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Pour le match d’ouverture de cette édition, c’est la FASEG qui a croisé les crampons avec l’université privé ISAGES. Un duel dominé par ISAGES mais remporté par la FASEG par un but marqué sur pénalty (1-0) sifflé.

Lire aussi : UL : Prof Kokoroko exige une autorisation avant les prises de photos et tournages sur le campus

Au cours du jeu, un temps de silence a été observé à la 52è minutes pour rendre un hommage mérité M. Chris Dakey. Une minute de silence observé à l’ex Secrétaire général de la Fédération Togolaise de Football, décédé le 24 Février 2022 à l’âge de 52 ans.

UL : Prof Kokoroko exige une autorisation avant les prises de photos et tournages sur le campus

Le président de l’Université de Lomé (UL), prof Kokoroko, dans un communiqué annonce de nouvelles mesures au sein de l’institution. Selon la note parvenue à notre rédaction, les tournages ainsi que des prises de vues sont soumis à des procédures préalables.

« Les personnes, médias ou organismes voulant réaliser des tournages ou prendre des vues sur le site du campus universitaire, sont invités à prendre attache avec la Direction de la Communication et du Protocole pour les formalités administratives requises », indique la note.

Lire aussi : Togo : Faure Gnassingbé lance depuis Lomé, le câble sous-marin Equiano de Google

 Ceci étant, tout individus réalisant un tournage ou prend des photos sur le site du campus sans autorisation sera soumis à des sanctions. « La Police Universitaire de Lomé a reçu des instructions pour saisir le matériel de toute personne réalisant un tournage ou prenant des vues sans avoir observé la procédure en vigueur », précise la note.

Togo : L’institut français recrute un(e) Chargé(e) de communication et de relations presse

L’Université de Lomé recrute

L’Université de Lomé, recrute un consultant individuel en environnement pour les Etudes d’Impacts. Environnementales et Sociales (EIES) et l’élaboration du Plan de Gestion Environnementale et Sociale (PGES) relatives aux travaux de construction du bâtiment principal et des plateformes techniques du CERME.

CENTRE D’EXCELLENCE REGIONAL POUR LA MAITRISE DE L’ELECTRICITE (CERME)

AVIS D’APPEL A MANIFESTATION D’INTERET

(SERVICES CONSULTANTS-SELECTION D’UN (01) CONSULTANT INDIVIDUEL)

Projet : Centre d’Excellence Régional pour la Maîtrise de l’Electricité (CERME)

Source de financement : Crédit IDA 6512-TG et Don IDA 536-TG

Pays : Togo

Mission : Sélection d’un consultant individuel en environnement pour les Etudes d’Impacts Environnementales et Sociales (EIES) et l’élaboration du Plan de Gestion Environnementale et Sociale (PGES) relatives aux travaux de construction du bâtiment principal et des plateformes techniques du CERME.

AMI No 02C/2021/UL-CERME

01. Le présent Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) fait suite à l’Avis Général de Passation des Marchés (AGPM) de l’Université de Lomé, paru dans le grand quotidien national d’information (Togo-Presse) N° 10998 du 15 mars 2021.

02. Le gouvernement Togolais a obtenu auprès de l’Association Internationale de Développement (IDA)/Banque Mondiale (BM), des fonds afin de financer la mise en oeuvre des activités du Centre d’Excellence Régional pour la Maîtrise de l’Electricité (CERME) et a l’intention d’utiliser une partie de ces fonds pour effectuer des paiements des services consultants au titre du marché, objet de concurrence.

03. Le présent Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) a pour objet de sélectionner un consultant individuel en environnement pour les Etudes d’Impacts Environnementales et Sociales (EIES) et l’élaboration du Plan de Gestion Environnemental et Sociale (PGES) relatives aux travaux de construction du bâtiment principal et des plateformes techniques du CERME.

04. Le Consultant individuel sera responsable vis-à-vis de la Direction du CERME, de l’exécution de cette mission. De façon spécifique, le consultant individuel aura pour mandat de :

– décrire le sous-projet de construction et d’exploitation du CERME, tous les détails utiles à l’identification des sources d’impacts et à la compréhension de leurs effets sur les composantes de l’environnement susceptibles d’être affectées ;

– décrire les caractéristiques biophysiques et humaines du site sur lequel les activités du Centre auront lieu et mettre en exergue les contraintes majeures qui méritent d’être prises en compte au moment de la préparation du site, de son aménagement et de son exploitation ;

– évaluer les impacts environnementaux et sociaux potentiels du sous-projet notamment la circulation des engins ; les activités de recherche et pédagogiques, etc, et recommander des mesures d’atténuation appropriées y compris les estimations de coûts ;

– évaluer la capacité des entreprises de collecte et de traitement des déchets solides et liquides ;

– mener une revue des politiques, du cadre législatif et règlementaire ainsi que du cadre institutionnel en matière d’environnement ;

– identifier toutes les lacunes qui pourraient exister et faire des recommandations pour les combler dans le contexte desdits travaux ;

– examiner les conventions et protocoles dont le Togo est Partie et qui ont un lien direct avec les impacts susceptibles d’être générés dans le cadre desdits travaux ;

– identifier les responsabilités des acteurs devant mettre en oeuvre les mesures de mitigation proposées ;

– évaluer les compétences et les capacités nécessaires pour mettre en oeuvre les mesures d’atténuation proposées et faire des recommandations appropriées, y compris (s’il le faut) les besoins particuliers en formation et en renforcement des capacités ainsi que les coûts ;

– préparer un Plan de Gestion Environnementale et Sociale (PGES) pour le site.

– analyser des risques de la variante sélectionnée ;

– soumettre, dans le délai imparti, à l’administration du CERME la version provisoire du rapport d’EIES ;

– organiser l’atelier de validation des EIES et du PGES ;

– entreprendre des démarches pour l’obtention du certificat environnemental auprès de l’ANGE et ;

– soumettre dans les délais requis, les versions finales du rapport d’EIES et du PGES.

05. La durée de la prestation est estimée à un (01) mois et demi (45 jours) à compter de la date de notification du marché (contrat approuvé). La mission sera réalisée à Davié (réserve administrative de l’Université de Lomé) dans la Région Maritime.

06. L’Université de Lomé (UL), à travers le CERME, invite les Consultants individuels intéressés par le présent avis et capitalisant des expériences confirmées, à Manifester leur Intérêt (MI), en fournissant des informations démontrant qu’ils disposent de qualifications et expériences pertinentes pour l’exécution de la mission sus décrite.

07. Les conditions minimales exigées aux candidats (consultants individuels) pour l’exécution de ladite mission sont les suivantes :

– avoir un diplôme BAC + 5 en gestion de l’environnement ou dans un des domaines des sciences de l’Environnement (biologie, foresterie, agronomie, géographie, etc.) ou équivalent ;

– avoir une formation complémentaire ou modulaire en environnement ;

– disposer d’une expérience d’au moins huit (08) ans dans les évaluations environnementales et dans la production de documents d’étude d’impacts environnementaux et sociaux, la formulation de stratégie ou de politiques QHSSE, l’implémentation de Systèmes de Management Environnemental (SME) ;

– être familier avec les outils d’analyse des risques ;

– réalisé au moins trois (03) missions d’évaluations environnementale et sociale des projets avec analyse des risques financés par les partenaires techniques et financiers au cours des cinq (05) dernières années;

– avoir réalisé au moins une (01) mission d’évaluation environnementale et sociale des projets avec analyse des risques financée par la Banque Mondiale au cours des cinq (05) dernières années ;

– disposer d’une bonne connaissance du cadre politique, juridique et institutionnel de gestion de l’environnement au Togo et des procédures de la Banque Mondiale en matière d’études environnementales;

– connaissance des risques environnementaux et sociaux liés aux travaux de recherches et d’enseignements.

08. Les Manifestations d’Intérêt (MI) seront évaluées sur la base des critères et souscritères, couplés des barèmes ci-après :

Qualification/Niveau d’études/Formations du consultant 10 points

– Disposer d’un diplôme (BAC +5) en gestion de l’environnement ou dans l’un des domaines des sciences de l’Environnement (biologie, foresterie, agronomie, géographie, etc.) ou équivalent (06 points) et ;

– Avoir une formation complémentaire ou modulaire en environnement (04 points).

Expériences générales du consultant 30 points

– Disposer d’une expérience professionnelle d’au moins huit (08) ans dans les évaluations environnementales et dans la production de documents d’étude d’impacts environnementaux et sociaux, la formulation de stratégie ou de politiques QHSSE, l’implémentation de Systèmes de Management Environnemental (SME) (20 points) ;

– Avoir réalisé au moins deux (02) expériences ou activités dans le domaine de prestations générales faisant office d’utilisation d’outils d’analyse des risques (10 points).

Expériences spécifiques (similaires) du consultant 55 points

– réalisé au moins trois (03) missions d’évaluations environnementale et sociale des projets avec analyse des risques financés par les partenaires techniques et financiers au cours des cinq (05) dernières années (30 points) ;

– Avoir réalisé au moins une (01) mission d’évaluation environnementale et sociale des projets avec analyse des risques financée par la Banque Mondiale au cours des cinq (05) dernières années (10 points);

– au moins une (01) mission portant sur des risques environnementaux et sociaux liés aux travaux de recherches et d’enseignements (10 points) et ;

– Avoir réalisé au moins deux (02) activités, assorties de la revue ou de l’analyse du cadre politique, juridique et institutionnelle liées à la gestion de l’environnement au Togo et des procédures de la Banque Mondiale en matière d’études environnementales (05 points).

Connaissance de la région et de la langue française 05 points

NB/ Le curriculum-vitae fourni par tout candidat (Consultant) devra être daté et signé de son auteur. Les qualifications et expériences y indiquées doivent être prouvées par la ou les copie(s)légalisé(e)s du ou des diplôme(s), des photocopies des attestations ou certificats de travail et de bonne fin d’exécution ou de toutes preuves pouvant justifier le profil (qualification et expérience) du consultant.

Toutes déclarations ou informations fournies par les consultants sans preuves matérielles valables ne seront pas prises en compte. Le décompte de l’expérience se fera à partir de l’obtention du 1er stage professionnel dans le domaine de la mission.

09. Les soumissionnaires seront classés, à l’issue de l’évaluation des MI, par ordre de mérite. Le soumissionnaire le mieux qualifié techniquement et classé premier (1er), sera invité à soumettre une proposition technique et celle financière, sur la base desquelles s’effectueront des négociations en vue d’une contractualisation pour l’exécution de la mission, objet de concurrence.

10. Le présent appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) sera conduit en application des règles et des procédures de sélection d’un consultant individuel conformément à la réglementation en vigueur en République Togolaise.

11. Les informations complémentaires relatives à la mission peuvent être obtenues, tous les jours ouvrables, à l’adresse et aux heures ci-dessous :

Services de la commande publique de l’Université de Lomé, sis dans l’enceinte

du Lycée de Tokoin 1, porte 014, Tél. : (+228) 91 63 07 36/ 91 75 32 45/90 54 62 58, e-mail : prmp_ul@univ-lome.tg/ cerme_ul@univ-lome.tg

Horaires : Matin : 08 heures à 12 heures GMT et Après-midi : 15 heures à 17 heures GMT.

Les candidats sont vivement invités à prendre connaissance des termes de référence de la mission pour toutes fins utiles.

12. Les manifestations d’intérêt, rédigées en langue française, doivent être fournies en trois (03) exemplaires dont un original. L’original et les copies doivent être placés dans une enveloppe portant clairement la mention «Sélection d’un consultant individuel en environnement pour les Etudes d’Impacts Environnementales et Sociales (EIES) et l’élaboration du Plan de Gestion Environnemental et Sociale relatives aux travaux de construction du bâtiment principal et des plateformes techniques du CERME».

Lire aussi : Le Groupe Orabank recrute pour ce poste

13. Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-après : Services de la commande publique de l’Université de Lomé, sis dans l’enceinte du Lycée de Tokoin 1, porte 014, Tél. : (+228) 91 63 07 36/ 91 75 32 45/90 54 62 58.

au plus tard le 18 novembre 2021 Heure : 17 H 00 GMT

La Personne Responsable des Marchés Publics

Mme Akuavi Cicavi SOSSOU

l’accès aux différents concours sera conditionné par un passeport vaccinal

Covid-19 / UL : l’accès aux différents concours sera conditionné par un passeport vaccinal

La flambée des cas de contamination de la covid-19 impose des mesures rigoureuses dans divers secteurs. Si l’accès à des administrations publiques est conditionnés par un passeport vaccinal, il en est de même à l’Université de Lomé (UL).

En effet, dans un communiqué rendu public ce lundi 13 septembre 2021, le Directeur de la Direction des Affaires Académiques et de la Scolarité (DAAS), le Prof Batchana Essohanam informe les candidats que l’accès aux salles de concours et aux sites d’inscription est subordonnées à la présentation d’un passeport vaccinal ou d’un test PCR négatif datant d’au moins 72 heures.

Ainsi, la DAAS invite les bacheliers candidats aux différents concours ou désireux de poursuivre leurs études à l’Université de Lomé à participer à la campagne vaccinale ouverte sur les sites du campus universitaire de Lomé.

Par ailleurs, le président de l’Université de Lomé, Prof Dodzi Kokoroko dans un communiqué, a porté à la connaissance des nouveaux bacheliers que les préinscriptions débuteront le lundi 18 octobre 2021.

Lire aussi : Entrepreneuriat : des spécialistes venus du Togo et du Bénin organisent une formation pratique sur la production du vin blanc

L’inscription définitive des nouveaux bacheliers prendra fin le vendredi 17 décembre 2021.  En ce qui concerne l’inscription des étudiants, elle commencera le 2 novembre 2021 et prendra fin le 17 décembre 2021.

L’Université de Lomé recrute des enquêteurs

L’Université de Lomé recrute des enquêteurs

L’Université de Lomé est à la recherche des enquêteurs pour l’évaluation de référence sur les soins prénatals et postnatals, axés sur le VIH, la TB et la Malaria dans les formations sanitaires sélectionnées au Togo.

INTRODUCTION

Le partenariat entre le Togo et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose (TB) et le paludisme vise à réduire le risque de transmission de maladies sexuellement transmissibles et du VIH, améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec le VIH ; et traiter 100 % des patients diagnostiqués avec la co-infection TB/VIH.

Son objectif est également de tester des patients pour toutes les formes de TB et d’augmenter le taux de réussite du traitement de la tuberculose multirésistante. Des progrès importants ont été constatés entre 2013 et 2018, notamment à travers la réduction des nouvelles infections au VIH de 21%.

Cependant, la stratégie du Fonds Mondial vise également à l’intégration accrue des services de lutte contre le VIH, la TB et le paludisme et le renforcement des systèmes de santé, notamment auprès des populations-clés les plus vulnérables et par la mise en avant des droits humains.

C’est dans ce contexte que la LSTM a été sélectionnée par l’Unité de Gestion des Projets (UGP) du Ministère de la Sante, de l’Hygiène Publique et de l’Acces Universel aux Soins (MSHPAUS) pour opérationnaliser, documenter et diffuser un programme d’amélioration de la qualité des soins (AQS) de consultation prénatale (CPN) et postnatale (CPoN) intégrés en tant que plateforme prioritaire pour l’extension des services destinés aux mères et aux nouveau-nés, le tout financé par les subventions reçues par le Fonds Mondial.

Depuis 2016, le programme a été mis en œuvre au Togo en partenariat avec l’Université de Lomé (UL) suivant les orientations du MSHPAUS, de l’UGP et des partenaires nationaux, et propose une approche par étapes pour soutenir une amélioration durable dans la disponibilité et la qualité des services pour le VIH TB et Paludisme, fournis dans le cadre des soins prénatals et postnatals.

A découvrir également : L’association Miawodo recrute pour ce poste

Au moment de la rédaction de ce protocole, le programme entre dans sa 3e phase qui comprend l’étude présentée dans ce document, ainsi que le renforcement des capacités des prestataires de soins et des systèmes pour les soins CPN-CPoN, pour l’AQS, et le développement d’un système de supervision formative.

CONTEXTE DE LA MISSION

La phase 3 comprend l’extension du programme a 50 FOSA supplémentaires et la mise à l’échelle des interventions aux régions de Maritime, Centrale et Kara, le souhait a été émis par la LSTM-GFAPU, le MSHPAUS et les partenaires nationaux de réitérer une étude de base au sein des nouvelles FOSA pour obtenir un état des lieux clair de la disponibilité des soins de CPN-CPoN.

En effet, un besoin d’informations complémentaires sur l’infrastructure et la disponibilité générale du service, y-compris les ressources humaines, a été identifié dans ces 3 régions.

Ceci est justifié par une situation épidémiologique et sanitaire qui varie à travers le pays. Les taux du paludisme régional varient de 29 % dans les Savanes à 52 % à Kara et dans la région des Plateaux. Les taux de VIH régional varient de 0,4 % dans les Savanes pour les femmes et les hommes, à 3,7 % et 2,3 %, hommes et femmes, respectivement, dans la région Maritime.

Dossiers de candidature

Une évaluation de référence au sein des 50 FOSA nouvellement sélectionnées et identifiées comme sites pour l’intervention du programme principal s’avère nécessaire. L’évaluation de référence des FOSA servira ensuite à orienter les recommandations et activités du programme pour le renforcement des capacités en CPN-CPoN et AQS.

Les dossiers de candidature composés d’une lettre de motivation, d’un CV actualisé et signé, des copies de diplômes et des attestations de travail sous plis fermé seront déposés au Secrétariat Général de l’Université de Lomé pour la Direction de la Coopération de l’Université de Lomé et par mail à l’adresse suivante : direcoops_ul@univ-lome.tg  au plus tard le 20 août 2021 à 16 T.U. Consultez le fichier ici.

Des Poissons Morts Echoués Sur Les Bassins De L’Université De Lomé

Togo : des poissons morts retrouvés au bord des bassins de l’Université de Lomé

Des centaines de poissons morts ont été retrouvés, ce vendredi 25 juin 2021, sur les bords des deux bassins de l’Université de Lomé. De ce fait, deux citoyens ont alerté le pasteur Edoh Kossi Komi, 1er adjoint au maire de la commune du Golfe 2.

Le pasteur Edoh Kossi Komi alerté, s’est déplacé sur les lieux. « Ces deux citoyens m’ont fait appel et je me suis rendu immédiatement sur les lieux », a-t-il indiqué sur sa page Facebook. Le conseiller municipal, à son tour, a mis les autorités en alerte.

« Pour le moment personne ne peut dire ce qui s’est passé et on s’en tient aux faits constatés au niveau des deux bassins comme je l’ai évoqué sur ma page. Il faut des investigations pour déterminer les causes. De concert avec les autorités compétentes », soulignant qu’il a fait sa part en tant que citoyen et élu municipal.

Lire aussi : Togo : les tarifs de l’électricité ont augmenté

 « Ceux qui m’ont alerté que je félicite de passage ont fait dissuader les populations avant que je n’arrive. Les forces de sécurité ont pris la relève à mon départ jusqu’à ce matin. Donc pas de crainte de retrouver ces poissons sur le marché. Les risques sont amoindris pour ne pas dire risque zéro. Mais tout cela va dépendre du traitement qui va être fait de cette situation dans la journée », a ajouté le pasteur.

Supposé suicide à l’Université de Lomé, le démenti de Franck Missité

Supposé suicide à l’Université de Lomé, le démenti de Franck Missité

Ce jeudi 18 février 2021, Franck Missité, ancien journaliste présentateur de la Télévision Togolaise et directeur de cabinet du ministre en charge de la culture a apporté un démenti total à ce supposé suicide. Il a en effet informé sur une plateforme qu’aucun suicide n’a eu lieu à l’Université de Lomé spécialement au village du Bénin comme le prétendent certains médias.

L’ancien journaliste présentateur de la Télévision Togolaise a fait une précision concernant le suicide d’un professeur qui se serait produit au village du Bénin. « Le suicide qui a eu lieu au village du Bénin remonte au mardi 20 octobre 2020, et c’est un vigile qui s’était donné la mort par pendaison ».

Cela dit, « il ne s’est produit aucun drame de ce genre au village du Bénin hier » a-t-il posté sur une plateforme où certains sites en ligne, indiquaient qu’il y avait eu deux suicides (un suicide au village du Bénin et l’autre au sein de l’établissement IAEC) dans la journée d’hier.

Franck Missité dans sa déclaration est allé loin en précisant le statut même du professeur qui s’est donné la mort à l’IAEC. « Je voudrais même ajouter que l’enseignant qui s’est suicidé à l’IAEC était un vacataire au département d’Anglais de l’Université de Lomé » a indiqué l’ancien journaliste de la TVT et d’ajouter, il n’a donc pas de lien direct avec cette institution.

Lire aussi : Drame : un professeur d’anglais se suicide dans l’enceinte de l’IAEC à Lomé