• NW TV 23 2
Dubaï : plus de visas de 30 jours à ces pays africains

Dubaï : plus de visas de 30 jours à plusieurs pays africains

Les autorités des Émirats arabes unis (EAU) sans grandes explications, ont annoncé une interdiction de visas à plusieurs pays africains. La décision qui est entrée en vigueur depuis le 18 octobre 2022, indique également que toutes les demandes de visas de 30 jours reçues seront rejetées.

En effet, se rendre à Dubaï avec effet immédiat n’est plus possible pour certains pays africains jusqu’à nouvel ordre d’après une note publique émanant des autorités des EAU.

Lire aussi : Mondiaux d’Abu Dhabi: des athlètes africains refusés d’accès au championnat

Au total, 20 pays sont touchés par cette décision dont les raisons ne sont pas encore évoquées. Il s’agit du Ghana, la Sierra Leone, le Soudan, le Cameroun, le Nigeria, le Liberia, le Burundi, la République de Guinée, la Gambie, le Togo, la République démocratique du Congo, le Sénégal, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Congo, le Rwanda, le Burkina Faso, la Guinée-Bissau, les Comores et la République Dominicaine.

Joe Biden supprime les restrictions discriminatoires sur l’entrée aux États-Unis

Joe Biden supprime les restrictions discriminatoires sur l’entrée aux États-Unis

Les qualifiant d’« erreur pure et simple », le président Biden a mis fin, le 20 janvier, aux restrictions sur la délivrance de visas aux personnes issues de nombreux pays musulmans et africains.

La nouvelle proclamation sur la fin des restrictions discriminatoires signée par Joe Biden banni le décret présidentiel 13780 du 6 mars 2017 ainsi que les proclamations 9645, 9723 et 9983, et annule leur mise en application.

Les mesures annulées stipulaient que certains demandeurs de visa d’immigration venant des pays suivants n’étaient pas admissibles : Birmanie, Corée du Nord, Érythrée, Iran, Kirghizstan, Libye, Nigeria, Somalie, Soudan, Syrie, Tanzanie, Venezuela et Yémen.

Le secrétaire d’État des États-Unis a donné l’ordre à toutes les ambassades et consulats américains de traiter les demandes de visa faites par des personnes précédemment affectées par les restrictions maintenant annulées. Ces demandes de visa seront traitées de manière conforme aux procédures actuelles qui tiennent compte de la pandémie de COVID-19.

Conformément à la nouvelle proclamation, le département d’État proposera, au cours des 45 prochains jours, un système de réexamen du dossier des personnes dont la demande de visa avait été refusée ou limitée par les proclamations 9645 et 9983.

« Lorsqu’un demandeur de visa postulera à l’entrée aux États-Unis, nous appliquerons un système de contrôle rigoureux et individualisé », lit-on dans la proclamation du président. « Mais nous n’abandonnerons pas nos valeurs avec des interdictions d’entrée aux États- Unis discriminatoires. »

Lire aussi: Etats – Unis / Investiture de Joe Biden : voici le programme des événements de la journée