Togo : des voleurs de voiture arrêtés par la police

Togo : des voleurs de voiture arrêtés par la police

La police nationale a mis la main sur deux voleurs de voiture tous de nationalité togolaise. Dans une sortie médiatique, la police explique les faits.

« Deux individus dans les mailles de la Police nationale togolaise. Répondant aux identités de W.E., 22ans et G.S.R., 27ans, tous deux de nationalité togolaise, ils sont membres du réseau commettant depuis quelques mois des vols de véhicules dans la ville de Lomé, soit par cambriolage de domiciles, soit par braquage.

Mode opératoire des voleurs de voiture

Les enquêtes diligentées suite à ces vols ont permis au Groupe d’intervention de la police nationale (GIPN) d’interpeller, sur renseignement, le nommé W.E. le 16 mai 2022. Il est bien connu des services de police pour avoir auparavant été interpellé pour multiples cambriolages et vols de véhicules, faits pour lesquels il a purgé une peine de prison entre 2018 et 2021.

De son audition, il est ressorti qu’il agit de concert avec ses complices nommés KOTSA et KHALED, tous deux en fuite. Leur mode opératoire consiste d’abord à écumer nuitamment les quartiers pour cibler les maisons, le tout en analysant les habitudes des occupants ; ensuite, ils accèdent à celle qu’ils ont choisi en escaladant la clôture. Une fois à l’intérieur, ils forcent les portes des chambres, s’introduisent à l’intérieur et subtilisent les clés du garage et du véhicule. Enfin, ils poussent l’engin hors de l’habitation afin de le démarrer discrètement sans risque de réveiller le propriétaire.

Après leurs forfaits, les véhicules sont dans un premier temps conduits dans une cache sur place ici à Lomé, avant d’être acheminés en temps voulu au Ghana où ils sont revendus au nommé DOVE, commanditaire de ces vols.

Les voleurs de voitures devant le Procureur

Dans la suite de sa déclaration, le nommé W.E. reconnait avoir commis plusieurs cambriolages et braquages au cours desquels ses complices et lui ont réussi à emporter 05 véhicules dont 02 ont été retrouvés et restitués à leurs propriétaires. Un des véhicules volés, de marque Hyundai Santa Fe de couleur blanche, a été revendu au Ghana avec l’assistance du sieur G.S.R.

Lire aussi : Police togolaise : encore 04 malfrats résidents au Ghana pris en étau

Les 02 individus interpellés seront conduits devant le Procureur de la République. Tout est mis en œuvre pour retrouver les autres membres du réseau en fuite.

La Police Nationale remercie la population pour sa présence à ses côtés, et l’invite à davantage de vigilance. C’est le lieu de rappeler certaines bonnes pratiques, notamment la sécurisation des clés de véhicules et de celles des différents accès de nos maisons ».

Togo: une voiture arrachée dans un braquage au Carrefour Gogoligo

Togo: une voiture arrachée dans un braquage au Carrefour Gogoligo

Ce mardi aux alentours de 21h, a eu lieu un nouveau braquage à Zanguéra au Carrefour dénommé Gogoligo (Togo). Les braqueurs ont attaqué une dame devant sa maison.

En effet, les malfaiteurs, pour réussir leur coup ont brutalisé la dame et après ont tiré une balle dans sa cuisse avant de s’en accaparer de sa voiture. Pour finir, les malfrats ont ensuite semé la peur dans le quartier en tirant plusieurs balles en l’air

Quelques minutes plus tard les forces de l’ordre sont arrivées sur les lieux mais trop tard les braqueurs ont déjà pris la poudre d’escampette.

Lire aussi : Togo : cambriolage à la Poste d’Aklakou, 13 millions emportés par les malfrats

La victime, selon les témoignages, a été évacuée précipitamment à l’hôpital. 

Kenya : lourde peine pour cet homme qui a volé la voiture du président de la République

Kenya : lourde peine pour cet homme qui a volé la voiture du président de la République

Si vous pensez que vous êtes audacieux, sachez dorénavant qu’il y’a mieux que vous. Au Kenya, un homme a volé la voiture du président Uhuru Kenyatta. C’est le nouveau dossier qui alimente la toile actuellement.

L’affaire remonte en 2014 où un mécanicien et deux de ses complices, ont volé une voiture présidentielle de marque BMW 735. Appréhendé, le principal commanditaire a été condamné à mort.  

Au cours du procès, le magistrat en chef du tribunal de Milimani, Francis Andayi, a expliqué que le voleur, qui est un mécanicien kényan, avait été giflé d’une peine sévère parce que ses actions étaient considérées comme une question de sécurité nationale.

Le vol a été orchestré sur l’inspecteur en chef de la police, David Machui, sous la menace d’une arme le 26 août 2014 à Nairobi, au Kenya. Les trois avaient un fusil AK-47 et un autre pistolet au moment de commettre le crime, selon l’acte d’accusation présenté au tribunal.

L’aide d’Interpol pour retrouver la voiture du président

L’affaire a tellement attiré l’attention mondiale qu’Interpol a dû intervenir pour aider à appréhender les voleurs. Des agents de sécurité ougandais ont obtenu les contacts de la petite amie du suspect. Les agents l’ont pressée de coopérer avec la police et elle a cédé.

Elle a ensuite téléphoné au suspect et ils ont eu une conversation pendant que les détectives écoutaient. On lui a dit de demander une rencontre avec lui, ce que le suspect a accepté.

Lorsque le suspect est arrivé à Kampala, il s’est rendu dans une région appelée Wandegeya et a rencontré la petite amie. C’est alors que les détectives se sont jetés sur lui.

Lire aussi : Une étudiante reçoit plus de 500 millions par erreur, sans déclarer, elle se fait arrêter 4 ans plus tard pour vol

Il a coopéré avec la police et les a conduits à l’endroit où se trouvait la voiture, où les agents l’ont clairement identifiée.

« Nos homologues nous ont informés que la voiture de leur président volée sous la menace d’une arme se dirigeait vers l’Ouganda. Nous avons donc commencé à surveiller et nous l’avons récupéré et nous l’avons renvoyé au Kenya », s’est réjoui à l’époque le directeur d’Interpol en Ouganda, Asan Kasingye.

Selon Kenyans.co.ke, le modèle de voiture est BMW 735, et était évalué à 10 200 dollars américains à l’époque.

Deux homosexuels surpris en plein ébats dans une voiture

Deux hom0s3xuels surpris en plein ébats dans une voiture

Deux homosexuels âgés respectivement de 40 ans et 22 ans ont été surpris en plein ébats dans une voiture stationnée à un terrain de football. Ils ont été déniché par un passant curieux. Il s’est ensuite approché pour voir ce qui se passait et c’est ainsi qu’il a surpris deux hommes en pleins ébats sexuels.

Enervé, il a coincé la portière pour les empêcher de sortir, avant de crier de toutes ses forces. Ainsi, les populations ont débarqué en masse sur les lieux. Extirpés du véhicule, le couple a été sévèrement bastonnés avant d’être livrés à la police.

Lire aussi : Togo : des homosexuels expulsés à coup de poing à la plage

Après une fouille minutieuse du véhicule, les forces de l’ordre ont trouver un préservatif usagé. Conduits à la police où ils ont été entendus, B. Sarr (22 ans), se disant sans emploi, et M. Seck (40 ans), prétendu mécanicien ont avoué leur penchant contre-nature.

Les deux sont placés en garde à vue dans les locaux du commissariat central de la capitale du Rail. Une enquête a été ouverte. La scène se passe au Sénégal quartier Médina Fall de Thiès.

collision entre un train et une voiture à Lomé, les faits

Drame : collision entre un train et une voiture à Lomé, les faits

Un accident pas très souvent régulier s’est produit ce mardi 28 décembre 2021 à Lomé. Même si le drame n’a pas causé des pertes en vies humaines, il a surpris plus d’un.

Un train de plus de 5 wagons a ramassé une voiture et une moto sur son passage. Cette scène digne d’un film à la James Bond se passe derrière la direction des transports routiers (SOTOPLA).

Lors de la collision, une jeune femme et son enfant de 2 ans ont échappé belle. Selon les faits rapportés, la dame avait rendu visite à son mécanicien sise derrière la SOTOPLA avec son enfant à bord du véhicule.

Lire sur : Togo / Lac 2: un militaire décédé à cause d’un sac de gari, les faits

Voulant discuter avec le mécanicien, elle a laissé l’enfant dans la voiture garée à côté des rails. L’attention étant concentrée sur la discussion, un train venant du nord a totalement échappé à la dame et au mécanicien.

Ce n’est qu’à quelques mètres que le mécanicien a remarqué le train. Entrant rapidement dans la voiture pour démarrer et libérer la voie, ce dernier n’a pas pu.

Après des tentatives échouées, il a décidé de sortir avec l’enfant puisque le train était déjà bien proche. La locomotive a finalement ramassé la voiture et une moto qui était aussi garée à côté.

un artiste offre une voiture neuve à Maman Tamea (Photos)

Togo : un artiste offre une voiture neuve à Maman Tamea (Photos)

« C’est un plaisir pour moi d’honorer Maman Tamea avec ce présent. Elle fait beaucoup pour la culture togolaise. Que l’éternel la comble de bonheur », a publié Boguyx sur sa page Facebook.

Ceci n’est pas un buzz c’est une réalité. Maman Tamea a une nouvelle voiture offerte par l’artiste togolais Boguyx.

Un geste salué par les internautes sur la toile. Elle est connue pour ses propos vrais et véhiculés dans un langage humoristique sur tout sujet. Mama Tamea a été révélé surtout au public togolais par sa fameuse phrase « accompagnement dé » en lien avec les mesures éditées par le gouvernement au début de la crise sanitaire.

Lire aussi : Ghana : « Si vous ne pouvez pas boire du sang, vous ne pouvez pas être comme nous » : clament de jeunes riches (vidéo)

« Merci mon fils Boguyx », a écrit Maman Tamea en retour pour saluer le geste de l’artiste.  Pour suivre les vidéos de la togolaise rendez-vous sur sa chaine YouTube dénommée « Taméa ».

Ghana : « Si vous ne pouvez pas boire du sang, vous ne pouvez pas être comme nous » : clament de jeunes riches (vidéo)

Ghana : « Si vous ne pouvez pas boire du sang, vous ne pouvez pas être comme nous » : clament de jeunes riches (vidéo)

« Le monde s’effondre », a écrit Chinua Achebe. Les humains n’ont aucune retenue face à la cupidité. En effet, une vidéo devenue virale sur la toile ghanéenne dans laquelle on aperçoit de jeunes hommes dans un convoi de voitures de luxe avec des cris, « si vous ne pouvez pas boire du sang, vous ne pouvez pas être comme nous ».

Cette scène scandaleuse se passe à Offinso, dans la région d’Ashanti a provoqué la réaction des habitants. Plusieurs réactions des habitants ont révélé la disparition accrue des enfants et avant la mise en ligne de ladite vidéo, deux personnes avaient disparu, dont une fillette de quatre ans qui a été retrouvée morte.

Selon les habitants d’Offinso, la tendance à voir de jeunes hommes conduire des voitures de luxe alors que la source de leur richesse ne peut être déterminée est au centre des débats.

Lire aussi : Mystère : un chauffeur de corbillard se fait gifler par un cadavre

D’autres affirment que certains jeunes hommes sont vus en train de se déplacer nus en portant des cercueils la nuit.

4 chats étranges et un serpent tués dans la voiture d'une dame

4 chats étranges et un serpent tués dans la voiture d’une dame

Souvent quand nous regardons des films nigérians, on se dit que ce sont des faits réels que des acteurs jouent. Eh bien chers lecteurs c’est peut-être vrai même si dans certains cas se sont des fictions. Mais ces faits que nous allons vous relater sont loin d’être un film Nollywoodien.  

C’est un fait réel et étrange qui s’est produit dans les rues du Nigéria. Une vidéo postée sur la toile montre quatre chats étranges et un serpent trouvés dans la voiture d’une dame.

Ceci, au grand étonnement de la population. La voiture de marque Jeep Prado dans laquelle a été faite la trouvaille était destinée à transporter les enfants de la dame à l’école.

Après avoir tué ces animaux étranges, les gens se demandaient comment ont – ils pu élire domicile dans ce genre de véhicule.

Togo/ Drame : une dame téléphonant au volant déroute et tue trois élèves, les faits

Togo/ Drame : une dame téléphonant au volant déroute et tue trois élèves, les faits

La conductrice de voiture de marque Corolla a tamponné mortellement  trois élèves du cours  primaire ce lundi 04 janvier 2021 à Agoè, non loin de la Pharmacie Excellence. La scène se passe dans la capitale togolaise

Selon les témoignages recueillis sur les lieux, la conductrice téléphonant au volant a ramassé 3 enfants  sur le trottoir, alors qu’ils  rentraient des cours, et sont mort sur le champ.

Complètement paniquée, elle monte sur un taxi moto et prend la fuite. Choqués et meurtris par le déroulement des faits et la fuite de l’auteur du drame, les riverains très en colère ont voulu brulé la voiture de la dame. Ce qui fut interrompu par les forces de l’ordre qui précipitamment étaient arrivé sur les lieux.

Parmi les victimes, deux d’entre elles étaient des frères et l’autre un fils unique pour ses parents. Triste !

Toutes nos condoléances aux familles éplorées.