Notice: Undefined index: HTTP_REFERER in /home/actusalade/public_html/wp-content/themes/bitz/bitz.template#template on line 43
Faits divers

Togo : cambriolage d’une voiture en pleine rue avec un sac emporté

cambriolage d’une voiture en pleine rue avec un sac emporté

Une scène digne de La Casa de Papel s’est déroulée dans les rues de Lomé ce jeudi aux environs de 19h. après le braquage survenu au niveau de l’UTB Circulaire, nous enregistrons le cambriolage d’une voiture. Il s’agit d’une voiture de marque Mazda qui a été saccagé à Agoè (Lomé) deux Lions à côté des retenues d’eau.

Selon les propos recueillis auprès de la victime, l’opération a été faite par deux hommes empruntant une moto Acess dame de couleur blanche.

La victime raconte qu’il avait garé sa voiture au bord de la rue pour prendre une bière dans le bar à coté. A peine installé et sorti son téléphone pour appeler son ami avec qui il avait rendez-vous, que l’alarme de sa voiture s’est déclenchée.

Cambriolage d’une voiture, pas d’argent volé

Jetant son regard vers la voiture, il observe deux hommes, l’un sur la moto en position de départ avec le moteur en marche et l’autre en train de cambrioler sa voiture.

Lire aussi : Togo : 50 millions emportés dans un braquage à Lomé, ce matin

Le temps de courir pour arriver à sa voiture, ils ont fini leur opération et ont pris la fuite. Les quelques minutes de course derrière eux suivi des cris « au voleur » n’ont rien donné.

Les malfrats ont cassé les vitres de la voiture et ont pris un sac de service contenant des dossiers administratifs, un passeport et autres. Il n’y’a pas eu de vol d’argent, a précisé la victime.

C’est le lieu d’appeler à plus de vigilance des citoyens togolais face à ce phénomène de braquage qui prend de l’ampleur dans notre belle capitale. Ces voleurs n’ont plus d’heure et opèrent à tout moment et en tout lieu, sans peur des regards.

Lire aussi : Affaire de braquage à Lomé : « il faut mettre les banquiers sur écoute », propose un internaute

Nous en appelons également aux autorités à multiplier leurs opérations et à sortir des mécanismes de riposte puissant contre ce fléau, comme ils l’ont déjà fait dans le passé pour différents maux dans notre société.

Article précédentArticle suivant

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.