Actualités

Conflit en Ukraine : Le Togo cité dans l’affaire des référendums controversés russes 

Conflit en Ukraine : Le Togo cité dans l'affaire des référendums controversés russes

Le Togo serait impliqué dans les référendums organisés par les autorités russes en Ukraine. Ce 27 septembre, les régions de LouhanskDonetsk et Kherson ont dit « oui » en faveur d’une annexion par la Russie, lors des scrutins organisés en 48 heures.

Alors que l’Union européenne crie aux mascarades et affirme que ces référendums n’ont aucune légitimité, le nom du Togo a cité dans l’affaire. En effet, le ministère de l’intégration des Territoires ukrainien a répertorié huit pays qui ont fourni des observateurs à l’occasion. Une liste dans laquelle figure le Togo.

Les autorités des occupants russes font des tentatives exceptionnelles ces jours-ci pour organiser à tout prix leurs référendums fictifs sur les territoires temporairement occupés. Et ils insistent sur le fait que ces référendums seront transparents et légitimes. Ils ont même invité des observateurs étrangers à cette fin”, a-t-on lu dans une déclaration publiée la semaine dernière. 

Par la suite, le ministère a rendu public sur son site Internet les huit nations, parmi lesquels se trouvent des pays africains. Ce sont des représentants de la Russie elle-même, ainsi que de la Biélorussie, de la Syrie, de l’Égypte, du Brésil, du Venezuela, de l’Uruguay, du Togo et de l’Afrique du Sud. 

Les autorités ukrainiennes estiment que ces pays participent à un crime collectif contre un État indépendant souverain. Cependant, à présent que le « Oui » a remporté le scrutin, il faut noter que le processus d’entrée des nouveaux territoires dans la Fédération de Russie pourrait désormais aller très vite.

Article précédentArticle suivant

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.