Société

Togo / Journée mondiale de la lèpre : Affoh ATCHA-DEDJI et d’autres cadres de la région centrale font parler leur cœur

Affoh ATCHA-DEDJI et d’autres cadres de la région centrale font parler leur cœur

A Kolowaré dans la préfecture de Tchaoudjo, l’une des localités au Togo, les cadres du milieu à sa tête le ministre Affoh ATCHA-DEDJI ont posé des gestes humanitaires à l’endroit des lépreux. L’initiative s’inscrit dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre la lèpre célébrée le 30 janvier 2022.

Les mots du ministre Affoh ATCHA-DEDJI

En effet, les personnes atteintes de la lèpre sont prises en charge dans cette localité de la région centrale. Une aubaine pour les cadres, parents, amis et invités de manifester leur solidarité et leur compassion à l’endroit des malades.

Pour matérialiser leur soutien, les cadres ont apporté des vivres et non vivres ainsi qu’une assistance financière pour apporter un soulagement aux religieuses de la congrégation Notre Dame des Apôtres (NDA), qui ont à charge la gestion de l’ex léproserie de kolowaré, devenue un centre de santé et où les personnes atteintes par cette pathologie sont prises en charge.

Le ministre a salué les efforts consentis par les missionnaires et religieuses depuis des décennies dans cette action humanitaire. A l’endroit des malades, il a rappelé qu’ils n’ont jamais été oubliés et ne le seront jamais, et leur présence témoigne de cette solidarité. Pour lui, tout ce qui peut être fait, le sera pour les accompagner les personnes atteintes de la lèpre dans cette rude épreuve qu’est la vie avec les séquelles et la discrimination dont les malades et leurs descendants sont victimes.

L’intervention de la sœur Claire Ouedraogo

La sœur Claire Ouedraogo, responsable du centre, s’est réjoui de ce geste de solidarité, qui traduit la volonté du gouvernement d’accompagner les actions des religieuses pour redonner espoir et vie à tous ceux qui sont affectés. Elle a témoigné sa gratitude à tous les cadres qui ont fait le déplacement de kolowaré en cette circonstance, signe de leur attachement et amour envers la population de la localité.

La visite guidée des locaux du centre de santé de Kolowaré, a permis aux cadres de se rendre à l’évidence de l’investissement réalisé depuis des décennies par les missionnaires catholiques, avec l’apport des bonnes volontés, ce qui permet au centre de santé de Kolowaré, d’être un centre de référence au Togo, qui accueille les patients venus de divers horizons pour le traitement de pathologie autres que la lèpre.

Lire aussi : Togo : 7 personnes arrêtées pour avoir décapité un bossu pour des rituels

Un appel a été lancé au gouvernement et à toutes les bonnes volontés, pour appuyer les actions des religieuses, car pour elle, la maladie de la lèpre est de nos jours maitrisées mais, les malades ont gardé de graves séquelles et avec âge, c’est maintenant qu’ils ont le plus besoin de l’assistance pour les soins et la nutrition.

A la messe catholique célébrée plus tôt dans la matinée pour la circonstance, à la paroisse Saint Léon IX de Kolowaré, le père Espoir, dans son homélie tirée de Luc et Ezaï, a invité les fidèles à l’amour du prochain comme Jésus Christ, qui a donné sa vie pour sauver le monde du péché. Les jeunes de kolowaré ont aussi été invités à s’appliquer dans les études pour contribuer au développement de la localité.

Brice EWAYI

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *