• NW TV 23 7
Economie

Togo/OTR: l’administration douanière est dans la dynamique d’engager des réformes pour soulager les opérateurs économiques, a affirmé Col. Moïse AKAYA, Chef Division des Opérations Douanières au PAL

douanière est dans la dynamique d’engager des réformes pour soulager les opérateurs économiques, a affirmé Col. Moïse AKAYA, Chef Division des Opérations Douanières au PAL

Dans l’optique de faire du Togo un pays émergent d’ici 2030, plusieurs réformes ont été entreprises par le gouvernement pour assainir le climat des affaires. Des dispositions significatives ont été mises en place afin de faciliter le commerce transfrontalier pour les opérateurs économiques et les investisseurs.

L’initiative du gouvernement, dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires, vise à rendre le Port autonome de Lomé hyper compétitif et attractif afin de contribuer à la réalisation du Plan Nation de Développement (PND).

Un allègement des procédures

A ce jour, le Port de Lomé a subi d’importantes mutations dans les procédures douanières. Des efforts immenses ont été déployés par les autorités togolaises pour faciliter les échanges des marchandises.

Les opérateurs économiques peuvent désormais faire leurs opérations douanières en ligne sur un site dédié, depuis le lieu où ils se trouvent.

Pour le Col. AKAYA, les commissionnaires en douanes peuvent introduire aisément une demande du certificat d’origine en ligne et l’obtenir gratuitement dans un délai d’au moins une heure contrairement à 48 heures auparavant.

Pour le faire, il suffit à présent de simplement saisir les déclarations, auxquels le commissionnaire devra annexer les documents exigés puis les envoyer en ligne, a précisé le Chef Division des Opérations Douanières au PAL.

Avec cette nouvelle démarche, le traitement des déclarations, les notifications et les paiements sont, également, effectués en ligne permettant à l’opérateur économique de lever des marchandises dans un délai court.

Une dématérialisation appréciée

Pour les opérateurs économiques, ces réformes sont les bienvenues en raison des améliorations visibles dans les activités tant au niveau du port que de la douane.

Selon M. Komlan HOUKPE, DG Trecom Transit & Shining Int’l, « par le passé, nous étions obligés de porter les documents au bureau des douanes, où les vérifications qui étaient faites de bureau en bureau. Ce qui prenait deux ou trois jours avant d’aboutir à l’enlèvement des marchandises. »

Mais, cette situation a connu une nette amélioration grâce à la dématérialisation. « Aujourd’hui de nos bureaux, nous faisons le lien avec la douane et les opérations sont réalisées en ligne », a ajouté M. HOUKPE.

Au demeurant, toutes ces réformes concourent à la satisfaction des opérateurs et investisseurs qui bénéficient d’un gain de temps ainsi que de la célérité dans leurs opérations douanières.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.