• NW TV 23 7
Politique

Togo/Politique et Santé : Faure Gnassingbé a fait son choix

Faure Gnassingbé

En mai dernier, a débuté le nouveau quinquennat du chef de l’Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé (FEG). Un mandat placé sous le sceau de la consolidation des acquis et d’un nouvel élan pour le progrès. Ainsi, pour ce nouveau mandat, le domaine sanitaire fait la priorité du président Faure. Cela est justifié par les différentes mesures et dispositions prises par le Chef de l’Etat et son gouvernement.

« La santé avant tous », ce dicton « fait mouche » auprès du numéro 1 togolais qui se préoccupe du bien-être de sa population. En témoigne diverses actions réalisées en faveur du secteur de la santé.

Le domaine sanitaire, une priorité pour Faure

Des réalisations se font et se poursuivent dans tous les secteurs. Des initiatives qui visent à assurer le bien-être de la population pour le développement du pays. Le domaine de la santé, connait ces dernières années d’importantes améliorations.

Sur le plan infrastructurel, « Saint Pérégrin », l’hôpital de référence en construction dans le Nord de Lomé en est une illustration parfaite. Aussi, le président Faure prévoit la modernisation des centres de santé existants et la construction de nouveaux.

Il s’agit, entre autres, de 06 Centres de Santé Mère-enfant (CSME), 100 Centres médico-sociaux (CMS) et un Centre National de Lutte Contre le Cancer (CNLC). A tout cela, vient s’ajouter l’engagement et l’implication du chef de l’Etat dans la gestion de la crise sanitaire provoquée par la Covid-19.

La politique mise en arrière-plan

La santé a pris le dessus sur la politique. Le chef de l’Etat a clairement choisi de s’attaquer prioritairement aux actions visant à assurer une santé de qualité aux togolais. Précisément pour les couches vulnérables.

En effet, après son investiture le 03 mai dernier, les Togolaises et Togolais espéraient de FEG, la formation d’un nouveau gouvernement. Puisque c’est ce qui se fait habituellement. Pour bon nombre, la mise en place d’un nouveau gouvernement devrait être une priorité du président Faure.

En réalité, si de nouveaux ministres sont nommés à l’issue d’un remaniement, ceux-ci pourraient mettre du temps à s’installer. Il s’agit d’avoir la maitrise de tous les paramètres des dossiers mis en branle par leurs prédécesseurs. Il faudra peut-être du temps pour certains afin d’organiser d’autres procédés légaux dans le cadre de la lutte contre la Covid-19. Sinon, si c’est pour faire les mêmes choses, pourquoi donc changer ceux qui sont actuellement en poste ? Le remaniement visera donc à apporter quelques choses de neuf pour le pays. Or, face à la situation d’urgence, une perte de temps serait suicidaire pour le pays. De plus, l’équipe gouvernementale en place mène bien sa mission et reçoit des félicitations sur le plan international.

En outre, l’amélioration du système sanitaire et le bien-être de population semble être ce qui préoccupe plus FEG. Il entend concentrer ses énergies dans la lutte contre la pandémie du Covid-19. Et cela porte déjà des fruits, puisque le Togo est félicité de part et d’autre pour sa gestion de la crise sanitaire.

Lire aussi : https://actusalade.com/blog/covid-19-loms-va-deployer-220-millions-de-vaccins-a-destination-des-pays-dafrique/

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.