Société

Togo : Yark Damehame démet plusieurs gendarmes de leurs fonctions

Togo : Yark Damehame démit plusieurs gendarmes démis de leurs fonctions

Le Général Yark Damehame a annoncé les sanctions prises à l’encontre de certains policiers et gendarmes. Selon le ministre de la sécurité et de la protection civile, 54 policiers et gendarmes ont écopé des sanctions en 2021. Ils sont accusés des faits de vol, de groupement de malfaiteurs, d’escroquerie, d’insubordination ou encore de cupidité.

Il s’agit de 24 policiers et 30 gendarmes. Ces derniers ont été punis. Au niveau de la Gendarmerie nationale, il y a eu 18 radiations prononcées.

3 policiers et 1 gendarme ont été quant à eux mis à la disposition de la justice pour répondre des faits graves qui leur sont reprochés.

Lire aussi : Nécrologie : décès de Charles Debbasch, grand pionnier dans les réformes constitutionnelles du Togo

Sur les exclusions temporaires, 8 policiers et 3 gendarmes ont écopé de 6 mois. 9 gendarmes ont écopé de trois mois de sanction.

De même, 13 policiers ont été avertis alors que 6 policiers ont été punis de 60 jours d’arrêt de rigueur. 8 policiers ont enduré 45 jours d’arrêt de rigueur et 11 autres ont écopé de 30 jours d’arrêt de rigueur.

Au niveau de la gendarmerie, 30 éléments ont écopé de 30 jours d’arrêt de rigueur. Au total, 54 policiers et gendarmes ont été sanctionnés par leurs chefs pour des infractions commises dans l’exercice de leur mission.

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *