Faits divers

USA : Une Femme Porte Plainte Contre Dieu Et Gagne Le Procès

USA : Une Femme Porte Plainte Contre Dieu Et Gagne Le Procès

Aussi surprenante que cela puisse paraitre, cette histoire s’est passée à l’été 69 aux Etats-Unis. Betty Penrose, une humble secrétaire juridique de Phoenix, en Arizona, s’est retrouvée dans une situation unique et horrible lorsque sa maison a été frappée par la foudre lors d’un orage.

Penrose a perdu tout ce qu’elle possédait lorsque sa maison a été réduite en cendres dans l’incendie qui a suivi.

Des cendres de sa vie brisée, elle a levé les yeux au ciel et s’est jurée que Dieu paierait pour cela… d’une manière ou d’une autre.

Le procès contre Dieu

Lorsque le sympathique patron de Betty Penrose, Rusell Tansie – lui-même avocat – a entendu parler de la tragédie, il a pris l’initiative d’intenter un procès en son nom, contre le Tout-Puissant lui-même, Dieu

Le procès informait Dieu qu’il était responsable – je cite – de “l’entretien et du fonctionnement de l’univers, y compris de la météo dans et sur l’État d’Arizona”.

Il était donc responsable de l’éclair qui a frappé et brûlé la maison de Mme Penrose.

La poursuite demandait 75 000 $ de dommages généraux et 25 000 $ de dommages punitifs.

Betty Penrose a remporté le procès

Le jour du procès, le tribunal note que le défendeur – Dieu – ne s’est pas présenté à l’audience. Dieu n’était pas non plus représenté par un avocat pour parler en son nom.

Lire aussi : Fin du monde : voici la date à laquelle le soleil s’éteindra

Dieu étant apparemment absent lors de sa comparution devant le tribunal, Penrose gagne le procès par défaut et obtient les 100 000 dollars de dommages et intérêts qu’elle avait demandés.

Trouver et poursuivre Dieu pour obtenir l’argent s’est avéré un défi bien plus important, et on ne sait pas si Betty Penrose a pu extraire un seul centime des poches profondes de Dieu.

Avec Magzote

Article précédentArticle suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.